Essai BMW i8 : i-xceptionnelle ?

8 partages

Bmw i8 2014

Rendez-vous en ce fin Juin à Milan pour l'essai de la BMW i8, l'avant-gardiste. BMW propose une GT qui se veut performante et propre ! C'est un peu du Docteur Jekyll et du Mister Hyde dans son ADN : des lignes futuristes, une technologie de pointe et la possibilité de rouler sans émission de Co2 ! Voici l'essai de l'i8, une des voitures qui marquera assurément l'histoire de l'automobile.

i8 2014

L'i8 est un aboutissement de plusieurs années pour BMW. Depuis les moteurs EfficientDynamics des années 2000 en passant par les moteurs ActiveHybrid, aujourd'hui BMW propose avec sa gamme i une vraie autonomie en mode eDrive et l'i8 devient même la première hybride rechargeable de série.

Technique vraiment novatrice ?
Pour développer une GT écologique, BMW a placé 3 moteurs sous la voiture. En position avant, au niveau de l'essieu avant, on y retrouve le moteur électrique qui est capable d'emmener la voiture jusqu'à une vitesse de 120 km/h et doté d'une puissance de 131 chevaux. Le couple maximal est de 250 Nm et comme d'habitude sur un moteur électrique le couple est disponible dès le démarrage.  En position arrière, le moteur thermique y prend place : un moteur de 231 chevaux de 1.5 litres 3 cylindres TwinTurbo . BMW a choisi ou a été forcé de placer un 3 cylindres pour un gain de place évident. C'est une base moteur que l'on retrouve sur les nouvelles Mini mais qui  est cantonné à 136 chevaux sur l'Anglaise ! Enfin, en position centrale, un troisième moteur qui permet de faire le lien entre les deux premiers. Il s'occupe de régler les différences de couple pour harmoniser la poussée générale et permet le démarrage de l'i8.
Alors, la Bmw i8 un défi technologique ? La réponse est "Non", car la technologie des batteries au lithium c'est du déjà vu. Même si, le mariage des 3 moteurs permet d'entrer un petit orteil dans le futur...

i8 Performances de GT ? ou écolo avant tout ?
Ces 3 moteurs donnent une puissance combinée de 362 chevaux pour un couple maximal de 570 Nm. La vitesse maximum est limitée à 250 km/h et le 0 à 100 est électrifié en 4,4 secondes. L'i8 propose donc des données techniques comparables à une Porsche Carrera 4S ou à une Jaguar F-Type.
Au vu de ces données, l'i8 est bien à classer dans la catégorie GT, n'est ce pas ?
La réponse est "Oui", mais une voiture qui est capable de rouler pendant 37 km en mode eDrive (électrique) et qui ne rejette  pas de Co2 : c'est pas plutôt une voiture écologique ?
Là nous répondrons un "presque Oui" parce-que lors de notre essai, l'autonomie en électrique est restée en dessous des 30 km et si votre pied enfonce l'accélérateur, vous pouvez presque voir l'autonomie s'amincir à vue d'oeil. Et 30 km d'autonomie ça parait peu...

L'i8 oeuvre d'art ?
Une goutte d'eau ! Voilà l'inspiration qui a guidé Benoit Jacob, le responsable design du projet BMW i8. Il faut remonter à 2009 pour entrevoir les lignes, presques définitives, de l'i8 avec le concept Vision EfficientDynamics présenté au Salon de Francfort en 2009. Ce concept avait pas mal jazzé à l'époque et peu auraient cru voir 5 ans après la voiture de série qui s'est allongée et qui  a perdu ses portes vitrées et une position plus rationnelle des rétroviseurs au passage. Ses dimensions : étirées avec 4,69 mètre de long pour une hauteur de seulement 1,29 mètres, soit le centre de gravité le plus bas chez BMW. L'allure général de l'i8 est simplement magnifique. Les formes, les détails nous mettent en présence d'une voiture singulière. D'ailleurs, lors de notre essai, de nombreux italiens sont venus nous féliciter ou nous ont pris en photo ! Il faut bien reconnaître que la ligne est audacieuse, et le dessin de la carosserie d'une rare harmonie avec des codes novateurs comme les orifices entre le milieu de la caisse et l'arrière. La calandre cerlcée de bleu est une réussite. N'oublions surtout pas les fameuses portes en ouverture à elytre qui ajoutent ce grain de folie. Alors une oeuvre d'art l'i8 ? C'est un grand "OUI".

Voir la galerie photos de la BMW i8

A conduire une i8, c'est comment ?
Déjà, il faut commencer par s'insérer dans l'habitacle ! En effet, chacun y va de son idée pour y entrer facilement : d'abord les jambes ou le fessier ? Pour ma part, j'ai choisi l'option arrière-train ! Les sièges, vous reçoivent parfaitement. Le cuir est de haute qualité. Un maintien latéral supplémentaire aurait peut-être été le bienvenu mais la position de conduite est presque parfaite. Le compteur est facilement visible surtout avec l'affichage tête haute qui donne des informations sur le trajet à suivre et la vitesse. Un gros bémol cependant, c'est d'aller chercher la ceinture loin... très loin derrière soi.
Après, avoir enfoncé le bouton Start, on peut choisir selon BMW entre 5 modes de conduite : Eco Pro, Eco Pro + eDrive, Confort, Confort + eDrive et Sport. Dans les faits, on simplifiera par : eDrive, Confort et Sport.
Les deux modes, les plus intéressants sont le mode eDrive qui permet de rouler en tout électrique. C'est assez surprenant d'entendre le bruit si typique de turbine dans une voiture électrique et surtout le silence que l'ensemble procure. Mais il faut reconnaître que l'on ne monte pas dans une i8 pour l'eDrive qui sert surtout en ville. Les accélérations sont franches et amusantes mais il manque ce quelque chose : le bruit. On enclenche le levier de vitesse vers la gauche avec plaisir pour passer en mode Sport. Et là, la sonorité du 3 cylindres se ressent parfaitement ! Les accélérations sont fortes mais sans être démoniaques. En mode Sport, les suspensions se durcissent et même avec le confort des sièges sur une route dégradée, c'est à bannir pour le bien-être de vos lombaires ! En revanche, sur des routes adéquates, l'i8 procure un réel plaisir de conduite. Chose intéressante, en mode Sport, vous participez à votre manière à la planète car les forces au freinage sont récupérées pour recharger les batteries. Il suffit de quelques dizaines de kilomètres pour vous redonner le droit de revenir en mode eDrive. D'ailleurs, en alternant les deux modes, notre consommation d'essence a été en moyenne d'envrion 7 litres même si on est bien loin des 2,1 l/km annoncés. Ce qui est tout à fait remarquable pour ce type de voiture. Allez demander à la concurrence, si c'est possible chez eux... A noter que le réservoir peut contenir 42 litres de carburant. 

Alors heureux ?
Oui ! L'i8 se dégage par un desgin unique qui donne tout de suite envie de la conduire. Après, quelques arrêts, on peut regretter quelques petits défauts de style : certains plastiques, un lecteur CD "old school", l'intérieur qui aurait pû être aussi osé que l'extérieur, les places arrière pour enfant... mais aucune voiture n'est parfaite. En tout cas, BMW réussit à briser certains codes par son design et faire de sa GT une concurrente, indirecte certes, à la Prius.

On parle de prix ?
L'i8 est commercialisée depuis le 1er juillet 2014. Son prix ? 145 950 € sur lesquels vous récupérez 4 000€ de bonus écologique. Autre point important, la i8 n'est pas assujétie à la TVS (Taxe sur les Véhicules de Sociétés), ce qui permet de réaliser entre 30 et 50 000 € d'économie sur 3 ans si vous choississez l'i8 plutôt qu'une Porsche 911 Carrera 4S ou une Maserati GranTurismo S en véhicule de société. 

i8 avant l'i5 ?
Pourquoi l'i5 parce que 8-3 = 5. Nous avons interrogé les reponsables BMW présents. Certains nous ont répondu qu'il était trop tôt pour poser la question et d'autres nous ont dit que le prochain axe de reflexion tendrait plus vers un SUV BMW

La BMW i8, une Voiture Pour Lui ?
LUI : Difficile d'établir un profil de l'acheteur type. On sait déjà qu'il doit être un minimum fortuné ou à la tête d'un projet fleurissant. Après, est-ce qu'il est éco-responsable... peut-être un peu. Mais surtout amateur de belles voitures définitivement ! L'i8 offre une réelle alternative à ceux qui pouvaient se tourner vers Porsche ou vers les belles italiennes. 

Note : 18,5 /20 



i8 2014

Auteur : Sacha. Publié le 09 Juillet 2014

PHOTOS Bmw i8 2014

Lisez les autres articles Essai, Ça peut vous intéresser !

ESSAI Nouveau Peugeot 3008, le Crossover qui surprend !

C'est au Mondial de l'Auto de Paris en octobre dernier, que Peugeot nous présent…… Lire la suite

/Peugeot/Actu/3008-2017_554-Essai

ESSAI Lifestyle Toyota HILUX 2016, le nouveau Pick-up mis à l'épreuve

Toyota lance sa 3ème version du très apprécié HILUX...Plus qu'un simple restylag…… Lire la suite

/Toyota/Actu/Hilux-2016_552-Essai

ESSAI Ford MUSTANG Cabriolet V8 // Escapade lifestyle le temps d'un week-end

Après avoir eu le privilège d'essayer la mythique Ford Mustang sur circuit en Oc…… Lire la suite

/Ford/Actu/Mustang-Cabriolet-V8_542-Essai

ESSAI Nouveau Ford Ranger 2016

L'histoire du PickUp chez Ford ne date pas d'hier, avec 39 ans en tête des vent…… Lire la suite

/Ford/Actu/Ranger-2016_526-Essai

ESSAI Nouveau Toyota Rav4 Hybride, le SUV devient écolo !

C'était l'une des voitures de mes rêves, lorsque j'étais plus jeune, un souvenir…… Lire la suite

/Toyota/Actu/Rav4-Hybride_525-Essai

ESSAI Nouveau Ford Ecosport 2015

Après avoir conquis l'Amérique du Sud (plus de 700 000 exemplaires vendus) avec …… Lire la suite

/Ford/Actu/Ecosport-2015_512-Essai

FORD TECHDAY, Toutes les technologies Ford au banc d'essai

Une fois n'est pas coutume, pour cette journée d'essai ce n'est pas un modèle en…… Lire la suite

/Ford/Actu/TechDay_511-Essai

ESSAI sportif de la Gamme Ford Performance !

1495 ch réunis sur circuit ça vous dit ? Et bien Ford l'a fait et nous a permis …… Lire la suite

/Ford/Actu/Gamme-Performance_508-Essai

ESSAI de la nouvelle Audi R8 V10 Plus de 610ch !

En 2007 Audi lançait son premier Coupé Super Sportif : la Audi R8. Modèle emblém…… Lire la suite

/Audi/Actu/R8-2015_505-Essai

ESSAI Jeep Cherokee 2.2 l Multijet II, Nouveau Moteur !

Du nouveau pour le Cherokee ! Ne vous attendez pas à en prendre plein les yeux, …… Lire la suite

/Jeep/Actu/Cherokee-Multijet-2_506-Essai